Lorsqu’on parle de santé globale et de condition physique, voire même du choix d’un métier, la notion de motivation revient sans cesse. On nous en parle très tôt dans notre parcours scolaire, on se questionne régulièrement sur la chose.

La motivation est un concept clé dans la formation universitaire des enseignants et professeurs. On doit la définir et on apprend même à la distinguer! La motivation intrinsèque, la motivation extrinsèque… Dans nos cours, on tente de la favoriser, de la développer.

On m’a souvent répété et mis en tête de me trouver une activité physique que j’aime et que tout serait plus facile. On m’a dit : «Trouve-toi un métier que tu aimes et jamais tu n’auras l’impression d’aller travailler». On m’a dit de choisir un domaine d’études correspond à mes intérêts et que tout serait aisé. Pourquoi ai-je souvent l’impression qu’il faudrait nuancer et que tout n’est pas si facile?

La motivation

On perçoit souvent la motivation comme une sorte d’émotion intérieure positive qui nous pousse à l’action, une légèreté qui amène d’elle-même vers l’action. Et lorsqu’on ne ressent pas cette vague on se remet en question… on cherche, voire même on se cherche. «Pourquoi est-ce que je ne me sens pas motivé?» «Pourquoi est-ce que ÇA NE ME TENTE PAS?» «Pourquoi, lorsqu’on me parle de motivation ai-je l’impression que tout le monde en a sauf moi !» «Suis-je normal?» «Suis-je dans le bon emploi pour moi?» «Est-ce que je fais la bonne activité physique?» «Suis-je dans le bon domaine d’études?» Bien qu’important et louable, ce genre de questionnement provient souvent, à mon avis, d’une mauvaise interprétation de la motivation.

Mes étudiants, voyant la vie active que je mène me disent régulièrement : «Christian, je ne sais pas comment tu fais pour être si actif, tu es tellement motivé!» Un peu comme si j’étais différent d’eux et qu’une force mystérieuse m’habitait et me faisait agir.

Et bien non, JE NE SUIS PAS MOTIVÉ! Pour moi la motivation existe seulement lorsque je règle mon cadran et… elle disparait lorsqu’il sonne ! Vous reconnaissez-vous ? Avez-vous ressenti la motivation ce matin ?

Ce sont des efforts constants à TOUS LES JOURS !

J’adore mon métier, mais rares sont les matins où me lever est facile. J’adorais mon domaine d’études et rares ont été les fois où étudier était facile. J’adore faire de l’activité physique et pourtant je dois me «botter les fesses» pour me présenter à quasi chacun de mes entraînements…

Depuis plusieurs années, la motivation a été élevée sur un piédestal et on a relayé aux oubliettes des notions hyper importantes, beaucoup moins «sexy» diront nous. J’ai nommé la discipline et l’organisation. Les gens qui aiment leur travail se perçoivent rarement comme motivés, mais je peux vous garantir qu’ils sont organisés et disciplinés. Ce qui me permet de me garder en santé, de demeurer actif, de bien manger, de gérer ma santé mentale, c’est avant tout ma persévérance et mon engagement au fil du temps. Et non, ce n’est pas facile; en fait, c’est rarement facile ! Ce sont des efforts constants à TOUS LES JOURS !

La motivation n’est pas une vague mystérieuse qui apparaît à l’intérieur de soi par magie AVANT l’action. C’est quelque chose que l’on doit BÂTIR à la sueur de son front avec beaucoup de discipline (D), d’engagement (E) et de persévérance(P).

Plus vous ferez preuve de DEP, plus vous accumulerez les petites réussites, les émotions positives et les succès. Vous deviendrez tranquillement en meilleure condition physique, votre santé globale sera meilleure, votre travail sera plus plaisant.

De grâce, arrêtez de vous demander : «Est-ce que ça me tente?» Demandez-vous plutôt : «Est-ce que je vais le regretter?» Vais-je regretter d’aller faire une activité physique et sortir mon énergie négative? Vais-je regretter de prendre une longue marche? Vais-je regretter de faire une séance de relaxation, une activité de plein-air, un petit jogging dans mon quartier? Vais-je regretter d’aller à mon cours de cardiovélo?… Vais-je regretter de planifier mes études et de bien me préparer à mon examen?… Vais-je regretter de me faire un repas santé avec le sentiment de bien-être qui l’accompagne… La réponse est évidemment : NON, vous ne le regretterez pas!

Et lorsque le cadran sonnera demain matin et que comme tout le monde vous aurez l’impression «que ça ne vous tente pas», tous les petits succès et les sensations positives vous reviendront en tête et vous pourrez vous dire: «Allez! Debout je ne le regretterai pas!» Vous ferez ainsi preuve de discipline, d’engagement et de persévérance! Vous ferez preuve de DEP!!!

Est-ce que je vais le regretter?

Discipline, engagement et persévérance

Christian Emond
Département d’éducation physique
Cégep de Sainte-Foy

Pour terminer en beauté, merci de partager!



Comments

comments